L’aménagement urbain à l’heure des rétroactions écologiques :

biodiversité, métabolisme urbain, changements climatiques, injustices environnementales… Vers une seconde nature des villes.

 

Ce colloque international, s’intéressera aux natures produites par les villes, à différentes échelles : biodiversité urbaine, modifications des cycles hydrologiques, biogéochimiques, des couverts végétaux et des climats (urbains et planétaire). Ces natures secondes ne peuvent plus être laissées à l’écart des choix d’aménagement et de développement urbain. Elles s’imposent par boucles de rétroaction, tant elles impactent la qualité et la disponibilité des ressources naturelles, les capacités productives des éco et agro-systèmes, les changements environnementaux et climatiques. Face à cette nouvelle donne environnementale, et souvent socio-environnementale, des villes tentent d’atténuer ces impacts, de valoriser les ressources locales, d’explorer des voies de transition. Ces politiques locales constituent le second centre de gravité du colloque : l’urbanisation croissante de la nature appelle-t-elle une renaturation des villes ? Sous quelles formes et avec quels résultats ? A contrario, quels sont les risques encourus par la poursuite des voies actuelles de développement urbain, et pour quelles populations ?.

 

Le colloque est centré sur les villes de la rive Sud de la Méditerranée, tout en accueillant des contributions portant sur d’autres cas d’étude. Différents ateliers permettront de mettre en discussion les boucles de rétroaction entre changements environnementaux et politiques urbaines, sur différentes facettes du sujet.

 

Thématiques

 

Atelier 1 : Biodiversité/bio diversification :

 

  • Usages, pratiques et savoirs profanes sur la biodiversité urbaine
  • Les villes, hauts lieux de biodiversité ?
  • Espaces publics, espaces végétaux et biodiversification



Atelier 2 : Eco-ingénieries :

  • Oasis et « Watercentric planning »
  • Les chemins de traverse : infrastructures naturelles, dents creuses et mobilités douces
  • Pratiques publiques et populaires de restauration écologique
  • Urbanisme et biomimétisme

 

Atelier 3: Métabolismes urbains :

  • Quels flux de matières urbaines ?
  • Déchets urbains, économie informelle et économie circulaire
  • L’eau en circuit court
  • Des villes vivrières ?
  • Les matériaux bio-sourcés dans le secteur du BTP et dans l’autoconstruction

 

Atelier 4: Changements climatiques et transition énergétique :

  • Villes et quartiers bioclimatiques : anciens et nouveaux savoirs
  • Adaptations et inadaptations au changement climatique
  • Les politiques locales de réduction des gaz à effet de serre
  • Quelle territorialisation des politiques énergétiques ?

 

Atelier 5: Justices environnementales :

  • Accès à l’eau et catégories sociales ou ethniques
  • Les environnements des quartiers précaires
  • Les appropriations de la nature